Végétalisation des cimetières

Depuis 2015, et dans le cadre de l’abandon d’usage des produits phytopharmaceutiques, Ecowal conseille les communes dans la gestion de leurs cimetières sans pesticides.  

En juin 2019, l’interdiction sera complète dans tous les espaces accessibles au public, dont les cimetières. Or, les communes ont rarement anticipé la charge d’entretien, qui revient aux ouvriers, et se trouvent souvent dépassées par la levée des graines présentes dans le sol. Alors, que faire ?

Nous défendons, chez Ecowal, l’option de la re-végétalisation des cimetières, à l’image des cimetières militaires, ou des cimetières civils anglo-saxons et germaniques. Outre la facilité d’entretien (par rapport au désherbage), cette solution crée un chaînon supplémentaire dans le maillage écologique, donne au cimetière une fonction d’espace vert et crée des conditions plus favorables au recueillement. 

  • Conseil

    A la demande des communes, nous visitons les cimetières concernés par une gestion sans « phytos ». Avec le personnel communal, et parfois un élu, nous évaluons les différentes contraintes et opportunités, au cas par cas, pour les synthétiser dans un rapport de visite. 

    A de nombreuses reprises, nous proposons également d’en faire une brève présentation au Collège communal ou, plus rarement, au Conseil. Nous sommes en effet convaincus que, sans l’engagement vigoureux des élus dans le projet, la végétalisation des cimetières mettra des années avant de se concrétiser. Or, pendant ce temps, les ouvriers souffrent et les critiques pleuvent...

    Ce sont ainsi de 40 à 60 communes qui sont visitées chaque année, certaines à plusieurs reprises. Nous avons eu le plaisir de nous rendre dans plus de 120 communes et plus de 600 cimetières : et chez vous ?

Formation
& conférences

Nous avons développé une formation destinée aux personnels techniques et administratifs (mais ouverte aux élus), en partenariat avec l’asbl Adalia 2.0. Organisée sur une journée, elle vise à présenter brièvement les enjeux d’une gestion sans produits phytopharmaceutiques, et les grandes familles de solution (désherbage et végétalisation).

Ensuite, la journée se passe sur le terrain (visite de sites) et en groupes de travail, pour élaborer un plan de gestion d’un cimetière.

Cette formation s’inscrit dans la continuité des modules destinés aux fossoyeurs et aux cadres techniques, initiés par la Cellule de gestion du patrimoine funéraire (SPW), en partenariat avec Ifapme, l’Awap et le CRF.

L’agenda des formations est coordonné par Adalia 2.0 ; contactez-les pour connaître nos prochaines dates et vérifier les disponibilités ! Si toutefois vous êtes en mesure de former un groupe d’une vingtaine de personnes, nous pouvons organiser une formation sur mesure. 

Nous intervenons également dans le cadre de colloques thématiques ou journées techniques. Orateurs invités lors de conseils communaux, nous pouvons également prendre la parole dans ce contexte, pour présenter les avantages de la végétalisation des cimetières ; ces prestations sont gratuites.

Cimetière-nature

Initiée en 2015, la Convention « cimetière-nature » a déjà permis de labelliser plus de 120 cimetières. Cette reconnaissance est un bon outil de communication, pour les communes désireuses de valoriser les efforts entrepris dans un ou plusieurs cimetières. Nous accompagnons la mise en œuvre de cette labellisation dans les communes qui en font la demande.

Gradué en trois niveaux d’exigences, le label « cimetière-nature » propose une série de critères obligatoires (un certain degré de végétalisation, des dispositifs d’accueil de la faune, le tri des déchets) ou facultatifs (présence d’une mare, usage de matériel silencieux, etc.). La somme de ces critères permet d’atteindre l’un des trois niveaux, comme autant d’objectifs d’une gestion écologique.

A noter que, si elle est libre et n’ouvre à aucun subside, la participation à la convention « cimetière-nature » est toutefois logiquement exigée dans le cadre du Plan Maya, pour les communes qui entament leur sixième année de participation.

Plus d’info ? Voyez la page dédiée sur le site 

Les prochains évènements

le 14 mai 2019
9h00 • Adalia 2.0

En juin 2019, les communes seront obligées d’entretenir tous leurs espaces, les cimetières y compris, sans utiliser de pesticide. Pourquoi donc ne pas transformer cette obligation en une...

le 11 juin 2019
9h00 • Adalia 2.0

En juin 2019, les communes seront obligées d’entretenir tous leurs espaces, les cimetières y compris, sans utiliser de pesticide. Pourquoi donc ne pas transformer cette obligation en une...