La prairie fleurie (1/5) Version PDF

Conseils généraux

INTRODUCTION

L'apparition de l'agriculture est à l'origine du développement des milieux ouverts tels que les prairies.

Autrefois riches en espèces, elles se sont aujourd'hui considérablement appauvries.  L'intensification de l'agriculture, l'usage de produits phytosanitaires et les semis de mélanges de semences "prêt à l'emploi" (dont la diversité est limitée à quelques espèces) sont les causes majeures de cette perte de biodiversité.

 

Dans les zones d'agriculture intensive, les bords de route restent sous l'influence directe des intrants (engrais) qui proviennent des champs voisins, voire des débordements d'herbicides.  La diversité de la flore se banalise aussi et se voit réduite aux espèces les plus compétitives.

Le fauchage répété des bords de route limite aussi fortement les floraisons et l'intérêt nourrissier pour nos pollinisateurs.

 

Le développement de l'urbanisation réduit encore un peu plus ces espaces où la nature a le droit de cité.  C'est notamment le cas aux abords des villes, où les friches constituent souvent des oasis de vie pour la flore et la faune.

 

Il est dès lors très important de reconsidérer cette flore herbacée spontanée et de développer des espaces de prairies fleuries pour favoriser nos abeilles et autres papillons qui en dépendent.